Quelles études pour devenir financier ?

Quelles études pour devenir financier ?

devenir financier

Les nouveaux diplômés issus de cursus en finance ont la possibilité de choisir parmi un large panel de secteurs et de métiers techniques ou à responsabilité (directeur administratif et financier, responsable audit, conseiller financier, risk manager, fiscaliste, ingénieur financier…). Pour bénéficier de ces nombreuses opportunités professionnelles dans des secteurs tels que la banques-assurances, le conseil, la finance d’entreprise, l’audit…, il est nécessaire de suivre une formation diplômante. Découvrez dans cet article les différentes formations que vous pouvez suivre pour faire carrière dans la finance.

Quelle formation en finance ?

Pour acquérir les qualités et compétences requises pour faire carrière dans la finance, vous pouvez suivre une formation en école de commerce pour préparer, à titre d’exemple, un BTS comptabilité et gestion, un BTS banque, conseiller de clientèle, une licence universitaire (finance, économie, gestion, etc.), une licence professionnelle (comptabilité, assurance, banque, etc.), un BUT/DUT (gestion, statistique, informatique, etc.), un bachelor (finance, économie, management, etc.), ou encore un Master Expert Financier à Lyon. Le choix de la formation dépendra du métier que vous convoitez. Il est, néanmoins, plus judicieux de suivre des études longues si vous aspirez à occuper un poste à responsabilité et prétendre à un salaire élevé.

Bien évidemment, les jeunes désireux de se former aux métiers de la finance doivent avoir un goût prononcé pour les chiffres et l’économie plus généralement. Et pour cause, au cours de votre cursus de formation, vous serez amené à étudier les domaines suivants :

  • comptabilité et gestion:
  • mathématiques financières ;
  • finance internationale ;
  • management de projet ;
  • droit des entreprises.

Le rythme des études dépend généralement du cursus et de l’établissement choisis. Les étudiants auront notamment l’occasion de passer des stages, ainsi que des périodes en entreprises, en plus des enseignements théoriques, de manière à mieux les préparer à l’insertion professionnelle. Les écoles proposent notamment des formations en alternance afin de transmettre aux étudiants toutes les compétences recherchées par les recruteurs. Cette formule a, d’ailleurs, la cote auprès des étudiants, mais aussi auprès des entreprises, qui ont ainsi l’opportunité de former les jeunes à leurs méthodes et pratiques.

etude devenir financier

A lire également :

Les avantages des métiers de la finance 

L’engouement des jeunes pour les métiers de la finance s’explique par les nombreux privilèges et avantages qu’ils offrent, que ce soit en termes de rémunération et de perspectives d’évolution de carrière, qu’en termes d’ouverture à l’international. Le secteur de la finance est notamment un important pourvoyeur d’emploi en France et les offres sont en hausse. Les jeunes peuvent choisir parmi un large panel de métiers relatifs aux services financiers : banques-assurances, conseil, finance de marché, finance d’entreprise, audit, etc.

Le système financier s’est considérablement amélioré et structuré depuis la dernière crise financière qui a frappé l’économie mondiale en 2008. Le système bancaire et le système de paiement jouent des rôles centraux dans la gestion des relations économiques d’un pays, ainsi que sa compétitivité sur le plan international. Pour leur part, les financiers ont pour rôle de s’assurer que toutes les décisions financières créent de la valeur et ont un impact positif sur le développement de l’entreprise. Autant de qualités qui font de la finance un domaine très convoité auprès des jeunes. 

Par ailleurs, les postes à pourvoir dans le domaine de la finance sont souvent à responsabilité, ce qui procure aux jeunes, avides de challenge et de réussite professionnelle, le sentiment d’être utiles et d’être en partie responsables de l’essor et du développement de leur entreprise. C’est la raison pour laquelle la finance est surtout indiquée aux personnes qui ont le goût du risque, ainsi que la capacité de relever des défis et de se surpasser. 

/ Non classé

Partagez l'article

L'auteur