Quel diplôme pour être sommelier ?

Quel diplôme pour être sommelier ?

etude sommelier

Le sommelier est un expert dans le domaine du vin. S’il présente quelques similitudes avec l’œnologue, il se différencie par son contact direct avec la clientèle. Il évolue en effet généralement dans de grands établissements, à l’image des restaurants gastronomiques. Nous vous proposons de découvrir dans cet article comment devenir sommelier.

Les missions du sommelier

Le sommelier possède de solides connaissances dans le vin : crus, cépages, années… Cette parfaite maîtrise lui permet de conseiller ses clients ainsi que le chef de cuisine. C’est également lui qui s’occupe des commandes et des stocks. Il doit pour cela entretenir d’étroites relations avec ses partenaires et prestataires.

Pour mener à bien ses missions, le sommelier possède de nombreuses compétences, parmi lesquelles nous pouvons entre autres citer : 

  • son palais et son odorat ;
  • son relationnel ;
  • sa pédagogie ;
  • sa présentation ;
  • son sens de la négociation.

Les formations pour devenir sommelier

Plusieurs parcours de formation permettent d’obtenir un diplôme de sommelier afin d’accéder à cette profession passionnante.

#1 Le CAP restaurant, service hôtelier ou cuisine

Le CAP restaurant, service hôtelier ou cuisine, que l’on retrouve également sous le nom de CAP Hôtellerie, a pour objectif de former les étudiants à plusieurs spécialités. C’est le point de départ des formations pour accéder au métier de sommelier. 

Plusieurs matières sont pour cela étudiées afin de donner une vision globale de l’hôtellerie-restauration : techniques de préparation et de services, communication, accueil, règles d’hygiène et de sécurité, etc.

#2 Le bac pro commercialisation et service en restauration

Le Bac pro commercialisation et service en restauration est un cursus qui s’effectue en 2 ou 3 ans. Il permet d’acquérir les compétences en matière de service des boissons et des aliments ainsi qu’en gestion des stocks, commandes, animation d’équipe, etc. 

devenir sommelier

#3 La mention complémentaire (MC) sommellerie, niveau CAP

Au cours de ce parcours, l’étudiant suit un enseignement général mais aussi professionnel portant sur la technologie professionnelle ainsi que des travaux pratiques qui représentent près de 80 % de la formation.

A l’issue de la formation, le diplômé est un expert de l’œnologie. Il est ainsi à même de connaître parfaitement les différents vins, de les présenter ou encore de les commercialiser. Il maîtrise aussi le service des vins et la création de la carte, tout comme les règles d’hygiène, de santé et de sécurité. En outre, il possède toutes les compétences pour gérer une cave (commandes, stocks, etc.).

#4 Le brevet professionnel sommelier, niveau Bac 

Le BP sommelier prépare en 2 ans à animer une équipe et à gérer la commercialisation des boissons. L’étudiant acquiert ainsi les compétences nécessaires à son futur métier : connaissance des vins, localisation des vignobles, législation, conditionnement…

Pour cela, plusieurs modules de formation sont intégrés au programme, à commencer par un enseignement général portant sur le Français et les langues étrangères, ainsi qu’un enseignement professionnel. Ce dernier intègre la communication, la commercialisation, la pratique professionnelle, la connaissance des vignobles, l’analyse sensorielle ou encore la gestion appliquée.

#5 Le BTS management en hôtellerie-restauration option management d’une unité de restauration, niveau bac + 2

Le BTS management en hôtellerie-restauration (MHR), option A management d’unité de restauration, est un diplôme en 2 ans. Il permet d’étudier des matières en lien avec les moyens de gestion et les techniques de l’hôtellerie-restauration.

Ainsi, en première année, l’étudiant suit 6 blocs d’enseignements obligatoires avec 1 bloc facultatif. Au cours de la deuxième année,  ces modules sont approfondis de manière à répondre aux enjeux de l’option choisie, le management d’unité de restauration.

/ Actualités, BTS

Partagez l'article

L'auteur