Comment intégrer une école d’ingénieurs ?

ETUDIANT_1

Comment intégrer une école d’ingénieurs ?

Vous êtes nouveau bachelier ou étudiant et vous souhaitez intégrer une école d’ingénieurs sans trop savoir comment vous y prendre. Découvrez les différentes voies d’accès qui vous sont offertes dans ce cadre : admission après le bac, posta-prépa et admissions parallèles.

Vous l’aurez compris, le passage en classe préparatoire aux grandes écoles n’est donc pas la condition sine qua non pour prétendre aux études en école d’ingénieurs, il existe d’autres options.

Intégrer une école d’ingénieurs en admission post-bac (5 ans)

Ce n’est pas la voie la plus suivie, mais plus d’un nouveau bachelier sur cinq accède aux programmes d’école d’ingénieurs, pour cinq années d’études divisées en deux parties : un cycle préparatoire de tronc commun et un cycle d’ingénieur (dont le cycle master). Loin d’être une solution de rechange pour mauvais élèves comme beaucoup pourraient le penser, ces parcours proposent un enseignement plus pratique qui aborde le plus souvent le métier d’ingénieur et la spécialisation plus tôt dans la scolarité. Niveau admission, les candidats sont soumis à une sélection non moins sérieuse (concours, entretiens, examen de dossier), et la plupart des écoles proposant la formation sont rassemblées dans des groupes de concours qui organisent une sélection commune (concours Advance, concours Puissance 11, concours Alpha…). Il y a aussi les écoles en réseaux qui recrutent à partir du bac ou encore celles de la FESIA.

Enfin, s’il faut nécessairement le bac S pour intégrer la plupart de ces écoles, certaines disposent d’une politique de recrutement plus large qui donne la chance aux titulaires de bac STI2D, STL, STAV… d’intégrer une école d’ingénieurs.

Intégrer une école d’ingénieurs en admission post-prépa (3 ans)

La grande majorité des grandes écoles d’ingénieurs sélectionnent leurs candidats issus de classes préparatoires via des concours qui diffèrent souvent par leur nature. En effet, ces concours peuvent prendre en compte la classe préparatoire d’origine (MP, PC, TSI, PT…), le niveau du recrutement (concours Mines-Ponts, concours communs polytechniques…), de la filière de prépa, de la spécialité des écoles voire du statut de l’école (privé ou universitaire).

Intégrer une école d’ingénieurs en admissions parallèles (2 ou 3 ans)

Les admissions parallèles ou admission sur titre concernent toutes les grandes écoles, y compris les plus sélectives. En fonction des écoles, cette option permet aux meilleurs étudiants des filières bac+2 (STS, DUT, L2, BTS) et des filières ATS et L3 d’accéder à la première année du cursus d’ingénieur ou la deuxième après le Master 1. Les concours d’admission ne sont pas moins sélectifs, qu’on ne s’y méprenne pas. Suivant le principe de sélectivité, ces concours associent toujours l’excellence académique (examen écrit), qualités personnelles et pertinence de projet de professionnel validés le plus souvent lors d’un entretien.

/ Ecole d’ingénieurs

Partagez l'article

L'auteur

Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *